Salvation

De toutes les fabuleuses cités des hommes qui couvraient jadis les terres de Pangée, il  n’en reste plus qu’une seule, bâtie blottie contre la lueur salvatrice de la Pyrothante: la  cité de Salvation, l’arche humaine porteuse de tous les espoirs de l’humanité.

La Pyrothante fait briller sa constante lumière sur Salvation et ses environs, qui par conséquent, ne connaissent plus ni le jour, ni la nuit, mais une luminosité à peu près constante assimilable à la lumière d’un soleil couchant tardif (entre l’orangé et le bleu-noir). La  Pyrothante a également rassemblé toutes les saisons en une seule; la sienne. Dans l’aura  de la Flamme, il n’y a plus qu’une lumière solaire, vaguement orangée, qui décroit au fur  et à mesure qu’on s’en éloigne, et qu’on s’approche des confins des terres de Lumière.

La cité de Salvation abrite deux sectes extrêmement influentes qui orientent la vie politique, économique et spirituelle des habitants : on les appelle les Technocrates et les Pyrosophes.

Ces deux sectes sont unies derrière l’absolue nécessité du Pacte de la Flamme. Elles s’entendent aussi sur l’importance capitale du rite de l’Ascension. Cependant, les Technocrates et les Pyrosophes entretiennent des vues complètement différentes sur la Flamme, la nature du Pacte et la façon dont l’humanité peut assurer son futur.

Les Pyrosophes
sema_v.png

La démarche des Pyrosophes est introspective, spirituelle et communautariste

Les Technocrates
Technocrates 2.jpg

La démarche des Technocrates est pragmatique, matérialiste et individualiste.