Les Astres

Dans l’immensité de la Myriade, on observe fréquemment une répétition d’évènements, de principes et donc, d’énergie.

Ces cycles révèlent ainsi la formation naturelle de domaines célestes s’apparentant les uns aux autres tout en se dissociant à la fois.

 

Dût à une proximité relative, différents corps astraux tendent à se répondre les uns aux autres. Ils forment, par le fait même, un ensemble cohérent : une sorte d’ordre dans le chaos inhérent de notre univers.

 

Les experts tendent à regrouper l’apparition de différentes formes de vie en se basant sur ces mêmes domaines. Le berceau de la vie telle que nous le connaissons ne serait-il pas qu’un simple point de convergence cosmique dans l’immensité de l’existence?

 

-Instituteur . E.D.G.

Le cosmos est un ordre uni et cohérent. Plusieurs phénomènes observés révèlent une tendance à l’agglomération énergétique de même forme. L’organisation des astres et des vagues cosmique découle de la force des domaines célestes.

 

Ces domaines, bien que nommés ainsi, ne représentent pas des lieux physiques. Ils demeurent des régions ni délimités par l’espace ni par le temps. Ils exercent cependant une puissante influence sur le réel. Chacun de ses domaines touche inévitablement Pangée.

 

Notre interprétation des domaines célestes nous provient des seules écrits de certains voyageurs ou de leurs suivants. Ces informations sont vastes, différentes et parfois incomplètes.

 

D'anciens dogmes ont guidés les Parjures à travers plusieurs crises sociales et culturelles. Accédant à différentes visions de leur existence, les hommes et les femmes parvinrent à s’accomplir avec plus d’aisance.

Et si à notre mort l'âme ne retournait pas à la flamme comme le prétendent les Pyrosophes?

La Cosmologie

À venir

L'Astrologie

À venir