Caelum

Bien avant la grande éclipse, avant la venue des Pyrothantes, nous étions là.

 

Avant les envahisseurs, les Parjures et leur acier, nous étions là.

 

Nous n’avions besoin ni des flammes ni des armes pour vivre. Avec les enseignements des Éternels et les voix de nos ancêtres, nous demeurions en paix.

Et pourtant nous sommes encore là. Toujours plus grands, plus sages. C’est nous que la terre a choisi pour enfants.

 

Nous ne craignons pas les fils du feu et des étoiles.

 

Pangée n’a pas oublié ses descendants.

 

Nous leur survivrons.