Histoire du monde

Pangée, le centre du monde. Une terre dévastée et pourtant, le berceau de la vie telle que nous la connaissons. Nos ancêtres se sont de tout temps opposés à la froideur de l’obscurité.

 

Nous ne sommes pas ignorants : nous venons d’ailleurs. Nos ancêtres, eux, vinrent des cieux, de la Myriade. Comment sont-ils arrivé jusqu’ici ? C’est, encore aujourd’hui, une question qui trouble les plus grands chercheurs de La Grande.

 

Une chose est toutefois certaine : nous n’étions pas seuls. Ombre et lumière c'est une harmonie idéale, car elle est formées de deux contraires, et comme les sages le savent, toute belle harmonie procède de contraires. Or, le monde est beau. Il était évident que nous devions donc avoir un opposé, un ennemi. Nous maniâmes les flammes et l’acier, ils invoquèrent les ténèbres et les bêtes.

 

Ces sauvages, incarnations des pulsions bestiales et formes matérielles de la démence, menacent nos cités. Ils attaquent en petit nombre oui, mais il ne faut ne jamais les sous-estimer. Ces plaies immondes furent le plus grand frein à notre développement. Leurs rituels, leurs croyances : toute leur existence n'est que perfidie... les liant certainement à l'influence des Malins.

Encore aujourd’hui, notre survie demeure une combat perpétuel. Entretenir le feu, repousser les indigènes, tenir les égarés à distance.

 

Des gens naïfs pourraient croire en un dénouement heureux, une paix avec ces animaux.

Par contre, ceux qui les ont combattu savent que c'est une guerre qu’ils ont entamés dans le seul but de nous anéantir.

 

Mais nous les surpasserons toujours.

© 2018 by Ad Mortem. Proudly created with Wix.com