Salvation

Les Technocrates
 

Les Technocrates descendent directement des sages de La Grande, dont l’influence fut absolument déterminante dans l’histoire du peuple Parjure. Gardiens du savoir et de la  technique, les Technocrates ont juré de ne pas laisser l’humanité sombrer dans l'obscurantisme. Si les Abysses ont presque entièrement avalé Pangée, il est une Lumière qu’elles  ne sont pas parvenu à éteindre : celle de la raison humaine. C’est elle qui, au-delà de la  Flamme sacrée, peut éclairer un avenir pour l’humanité.  

 

L’esprit de curiosité et d’exploration de l’humanité a été humilié par les Abysses. Désormais, l’être humain est condamné à tourner en rond dans un périmètre bien trop petit  pour ses ambitions. Les Technocrates ont conservé quantité de livres, de documents et  d’ouvrages écrits divers de l’ancien monde; ainsi, la secte a gardé une mémoire claire d’un  passé où l’horizon des hommes était bien plus ouvert. Elle cherche donc activement à  rouvrir cet horizon d’exploration pour l’humanité.

Les Technocrates jouent un rôle capital dans l’équilibre de Salvation en tant qu’ils sont  dépositaires de l’antique science de la forge Illial. Cette forge alchimique est essentielle  au maintien des conduits Illial, qui sont eux-mêmes cruciaux pour la survie de Salvation.  Ces conduits récupèrent l’énergie de la Flamme pour alimenter l’industrie rudimentaire  de Salvation et éclairer les campagnes environnantes afin de tenir les Abysses à l’écart.  

Avec le temps, les Technocrates ont trouvé mille façons d’emmagasiner et d’utiliser  l’énergie de la Flamme canalisée par le fer Illial. Cependant, aucune mine n’étant exploitée à proximité de Salvation, l’Illial brut est à peu près impossible à trouver, ce qui limite  considérablement la créativité des Technocrates. D’autant plus que l’Illial retrouvé doit  généralement être conservé pour la réparation des conduites essentielles à la survie de  Salvation. De fait, la secte est constamment à la recherche de métaux bruts. 

Les Technocrates consignent à peu près tout par écrit et représentent la mémoire de Salvation. Ils entretiennent sur la Flamme des idées souvent étranges, radicales et originales.  Si la secte dans son ensemble souscrit absolument à la nécessité du Pacte de la Flamme,  elle en interroge très volontiers l’essence. Qu’est-ce que la Flamme? Est-elle divine? Est elle matière? Esprit? Comment expliquer qu’elle ait une volonté? Qu’elle s’exprime comme elle s’exprime?

 

Certains Technocrates vont même jusqu’à pousser la réflexion critique dans l’horizon du dangereux : la Flamme pourrait-elle nous perdre? Est-elle un bon  guide pour l’humanité? Serait-elle un mauvais dieu? L’histoire ne nous montre-t-elle pas  qu’elle est dangereuse? Heureusement, l’hérésie est un concept obsolète du point de vue  des deux sectes. Un individu peut dire et penser ce qu’il veut, tant qu’il vit dans le Pacte  de la Flamme. Les Technocrates tendent d’ailleurs à insister sur la valeur de ce pacte en  tant que contrat social, plutôt que serment religieux.