Les Grandes Nations Parjures

« Les Parjures sont arrivés sur Pangée il y a des milliers d’années, et leur origine réelle est l’objet de maintes discussions d’érudits. Leur arrivée aurait coïncidé avec celle des Pyrothantes. Ils ont conquis la terre et établi des nations qui ont perduré. De nombreuses années après, ayant acquis leur indépendance, ils ont rompu leur lien avec leur monde originel. Grâce aux flammes sacrées, ils survivent à la présence oppressante et constante des ténèbres. Les natifs sont à leurs yeux des créatures maléfiques puisqu’il ne vivent pas à proximité des flammes. Leurs civilisations et philosophies se sont diversifiées, apportant la mort d’une grande alliance, celle qui jadis conquis le monde. Nombreuses sont les rumeurs qui prétendent que le monde des parjures est désormais irrémédiablement souillé par la corruption de l’homme et l’influence de forces maléfiques innommables. »

 

Unis par la Flamme qui rend possible la civilisation en tenant à distance les Ténèbres dévorantes du Chaos, les peuples Parjures se voient comme les représentants de la civilisation, de la justice et du bien sur Pangée.  Agressées de toute part par les Égarés et les Natifs, elles ont réussi à travers plusieurs chutes et révolutions, à se maintenir et même à prospérer. Si de nombreux conflits les ont opposé par le passé et les opposent encore aujourd’hui, leur union viendra toujours de leur grand intérêt commun : sans la Flamme, chaque nation serait destinée à s’effondrer.

© 2018 by Ad Mortem. Proudly created with Wix.com